REIMS QI GONG, Taiji Quan
  SOMMAIRE  |  ACTUALITES TAI JI QUAN |  ASPECTS THEORIQUES | 
 |  DEBUTANTS
Selon une légende, le Tai Ji Quán aurait été fondé au XIVème siècle. Mais son origine est très contreversée : multiples légendes,..., le lieu originel du Taiji Quan de style Chen (dont se serait par la suite inspiré le style Yang) serait le village de Chenjiagou, au sein de la famille Chen, alors qu'un document récemment découvert soutient qu'il s'agirait plutôt du village de Tang Cun où il aurait été mis au point (style Li) au sein de la famille Li. Quoi qu'il en soit, dans sa forme authentique, élaborée et historiquement documentée, le Tai Ji Quan a émergé au début du XVIIème siècle à partir de deux courants bien distincts, d'une part l'art du poing en Chine, le Quán Shù et d'autre part, une tradition de pensée entretenue par les lettrés chinois, à caractère philosophique, le Yǎng Shēng qui s'intéresse notamment aux potentialités de l'être humain et à leur jaillissement, ainsi qu'à l'éthologie humaine, aux manières efficientes d'agir et aux chemins de la sagesse.

TAI JI QUAN - COURS réguliers - Horaires -   facebook

    facebook            Perfectionnement       Pratique en plein air        Ateliers Tai Ji Quan




Parc de Muire     Débutants     Extraits video     Textes anciens     Stages & ateliers



    Généralités à propos du Tai Ji Quan

    Extraits video

    Actualités Tai Ji Quan

    Stages & ateliers de Tai Ji Quan

    A propos de la pratique du Tai Ji Quan - débutants

    Lectures dirigées - Textes anciens - Commentaires - Intertextualité - facebook

    Quelques applications et effets bénéfiques du Tai Chi Chuan

    Cours de Qi Gong - Tinqueux






03 26 83 87 27













"Le Taiji à l’origine n’est pas une technique martiale. Yang Chengfu, le maître taoïste, pratiquait surtout la méditation, mais il a pensé que l’immobilité n’était pas suffisante ; il devait y avoir mouvement, mais sans force. Ainsi, le Taiji quan est au service du Neigong. C'est seulement par la suite qu'on a pris conscience de ce que cela pouvait aussi servir à la défense. " Me Wang Yen-nien




























Yang Banhou - Explications des principes du Taiji Quan - court extrait

De naissance les yeux peuvent voir, les oreilles peuvent entendre, le nez sentir, la bouche goûter. Vue, ouïe, odorat et goût sont tous des sens innés. La danse des mains, la démarche altière des pieds - les capacités de nos membres sont toutes des formes innées du mouvement. Comme l'exprime le Lúnyŭ au Chap.17, 2, notre expérience due au hasard qui nous fait perdre ce qui est inné en nous. Si on veut revenir à notre nature, à nos qualités innées, il faut non seulement chercher la source du mouvement faute de quoi on ne saurait parler d'aspect martial, mais il faut aussi saisir ce qui est la base du processus de prise de conscience, faute de quoi il ne saurait y avoir d'aspect civil... S'il y a mise en place (dans le corps) des prémices {du mouvement) et disposition (de l'esprit) à la perception, il y aura action et prise de conscience... Quand le processus de mise en action atteind son maximum, l'action démarre. Quand le niveau de perception rejoint la lucidité totale, il y a prise de conscience. Action et conscience constituent la partie aisée. Mise en action et perception, la partie difficile.
Il faudra d'abord travailler sur soi...