REIMS QI GONG, Tai Chi Chuan
  SOMMAIRE  |  COURS  |  STAGES  |  ASPECTS THEORIQUES | 
 |  ACTUALITES TAI CHI  | 


Selon la légende, le Taichi Chuan aurait été fondé au XIVème siècle, mais le Taichi Chuan n'apparaît vraiment dans toutes ses dimensions (historique, théorique, philosophique,...) qu'au début du XVIIème siècle. En tout cas, il a alors émergé à l'intersection, à la rencontre de deux courants bien distincts, d'une part l'art traditionnel du poing en Chine, le Quan Shu et d'autre part une tradition de pensée plurimillénaire à caractère philosophique, une éthologie humaine appliquée, le Yang Sheng qui s'intéresse notamment aux potentialités liées à la nature (Xing) et aux manières d'agir de l'être humain.

INITIATION au TAICHI CHUAN - Considérations liminaires jugées importantes

S'initier au Taichi Chuan exige dès le départ une détermination et un investissement substantiels en efforts et en temps, faute de quoi il est virtuellement impossible de pénétrer la profondeur de la discipline (philosophie de l'agir, éthologie, anthropologie de l'homme, applications martiales et plus spécifiquement la dimension du Yang Xing ou du Yang Sheng qu'introduit l'exercice du Wu Wei, niveau supérieur de la pratique qui correspond à une pratique, un travail sur soi, permanent, qui est précisément cultivé au club).
Si on ne fait pas cet effort initial important, on risque, au mieux, en ayant malencontreusement souvent, privilégié la forme, de ne n'avoir jamais appris que des mouvements et, au bout du compte de n'avoir jamais fait que de la gymnastique, être passé à côté.
En effet, le Taichi Chuan n'est pas une gymnastique douce. En bref, il s'agit d'abord et simultanément d'entraîner le corps à effectuer la gestuelle dans le registre de l'intention et d'exercer l'attention de manière permanente, constante, de manière à rester dans un état de relâchement. Toutefois, pratiquer à ce stade préliminaire fondamental n'est pas possible tant qu'on n'a pas fait l'effort initial considérable de mémoriser la séquence des mouvements de la forme, c'est évident.
A cet effet, deux séances de pratique par semaine constituent donc à nos yeux un minimum pour éviter sinon des regrets, de passer vraiment à côté.


Cours de TAICHI CHUAN réguliers à Reims et Tinqueux

    facebook            Débutants      Plein air       Ateliers Taichi Chuan

                                 Jour Heure Programme Lieux de pratique Fréquence Statut

    Cours hebdomadaires - Taichi Chuan    

Lundi 07 h 45 Taichi Chuan
débutants
Parc de Muire - Tinqueux hebdo
Lundi 19 h 00 Taichi Chuan
Parc de Muire - Tinqueux hebdo
Mardi 10 h 30 Qi Gong / Tai Ji Quan
Maison commune du Chemin Vert - Reims hebdo
Mardi 16 h 00 Taichi Chuan
Maison des Associations - Tinqueux hebdo
Mercredi 17 h 30 Taichi / Qigong
Parc de Muire - Tinqueux hebdo
Vendredi 18 h 00 Taichi Chuan
Parc de Muire - Tinqueux hebdo

Parc de Muire     Extraits video     Textes anciens     Stages & ateliers

    Généralités à propos du Taichi Chuan

    Extraits video style Chen

    Extraits video style Yang

    Actualités Taichi Chuan

    Stages et Ateliers de Taichi Chuan

Début du stage Date de fin du stage Programme du stage Lieu Adresse
 
3 février 2018  4 février 2018 Stage Taichi Chuan
La forme
Tinqueux La Muire
28 avril 2018  29 avril 2018 Stage Taichi Chuan
La forme - Tui Shou
Tinqueux La Muire
16 juillet 2018  18 juillet 2018 Stage Taiji Quan
Tinqueux La Muire


    Lectures dirigées - Textes anciens - Commentaires - Intertextualité - facebook

    Quelques effets bénéfiques de la pratique assidue du Tai Chi Chuan

    Cours de Qi Gong - REIMS-TINQUEUX




03 26 83 87 27


Comprendre la forme, c'est être capable de reproduire le processus même par lequel le corps sensible
accomplit la forme, naturellement, c'est à dire dans le domaine du Ciel, dans le non-agir (Wu Wei).






     Fibromyalgie

ACTUALITES TAIJI QUAN











Samedi 1er septembre 2018




Samedi 8 septembre 2018 - 16 h 00




Dimanche 23 septembre 2018


neurones miroirs








neurones miroirs  Zhang Sanfeng